Accueil » RÉGIONS » Une campagne de sensibilisation contre le gaspillage alimentaire

Une campagne de sensibilisation contre le gaspillage alimentaire

Le ministère de l’Environnement et des Energies renouvelables a lancé une campagne nationale de sensibilisation spéciale mois de Ramadhan, et ce en collaboration avec les Scouts musulmans algériens (SMA), le Conseil supérieur de la jeunesse (CSJ) et l’Observatoire national de la société civile (ONSC).

Présidant la cérémonie de lancement de cette campagne, placée sous le slogan « Mange et ne gaspille pas », la ministre du secteur, Fazia Dahleb a indiqué que cette initiative visait principalement à « réduire le gaspillage de la nourriture et à encourager à faire don et à participer, à renforcer la consommation rationnelle, notamment de l’eau et de l’énergie et à rejeter les comportements qui portent atteinte à l’environnement, dont principalement la consommation excessive et le jet anarchique des ordures ».

Pour la ministre, le mois de Ramadhan connaît souvent une augmentation de la quantité des déchets ménagers de l’ordre de 10%, ce qui requiert de consentir un plus grand effort, en vue de sensibiliser à la nécessité d’une consommation rationnelle, avec généralisation du concept du recyclage.

Dans le cadre de cette campagne nationale, plusieurs activités de sensibilisation seront organisées en partenariat avec les associations, selon la ministre qui a mis en exergue « le rôle essentiel de la société civile, notamment dans le développement du principe de la citoyenneté environnementale ».

Selon Mme Dahleb, cette campagne devra également contribuer à consolider le changement positif vers des comportements sains qui servent l’environnement, la transformation vers l’économie verte et la lutte contre les effets négatifs induits par les changements climatiques.

Le ministère œuvre à multiplier ce type de campagnes de sensibilisation qui consacrent la participation de la société dans la sensibilisation à la diminution des déchets, la lutte contre le gaspillage de la nourriture, l’encouragement à l’adoption des pratiques respectueuses de l’environnement, et la diffusion de la culture de l’intérêt porté aux places et aux rues, et ce en adoptant un plan de formation et d’accompagnement de tous les intervenants, a affirmé la ministre.

APS

À propos CHAWKI

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le président de la République annonce des avantages et des incitations en faveur des personnes désirant investir à Khenchela

Le président de la République, ...

Tizi-Ouzou: la Sonelgaz à pied d’œuvre pour accompagner les investisseurs

Accompagner les investisseurs par des ...

Semaine nationale de prévention: intenses activités de sensibilisation dans les wilayas du centre

D’intenses activités de sensibilisation sur ...

Aïd: les échanges de petits gâteaux, une tradition à laquelle les familles sétifiennes sont attachées

La tradition caractérisant la région ...

Mascara: riche programme pour commémorer la première allégeance à l’Emir Abdelkader

Un programme riche et varié ...