Accueil » ACTUALITE » Président de la République : « les résidus de la Issaba » ont provoqué la pénurie des produits alimentaires pour démoraliser les citoyens

Président de la République : « les résidus de la Issaba » ont provoqué la pénurie des produits alimentaires pour démoraliser les citoyens

 Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a révélé, lundi à Alger, que « les résidus de la Issaba » avaient provoqué la pénurie des produits alimentaires et des liquidités, dans une tentative de déstabilisation et de démoralisation des citoyens pour saper leur relation de confiance avec l’Etat.

Dans un discours à la Nation prononcé devant les deux chambres du Parlement au Palais des Nations, le président de la République a rappelé que « ces agissements s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du plan tracé pour l’Algérie avant l’élection présidentielle, celui de ladite période transitoire pour rejoindre les pays arabes et étrangers déstabilisés à ce jour ».

« Par le passé, les crédits bancaires ont atteint, des années durant, 5.000 milliards de dinars, dont seulement 10% ont été remboursés, car tout était transféré vers l’étranger », a fait savoir le Président Tebboune, annonçant la récupération de plus de 30 milliards de dollars entre biens immobiliers, unités industrielles et sommes d’argent.



« La lutte contre toutes les formes de corruption et la récupération des fonds détournés au peuple sous le règne de la Issaba (bande) a permis la récupération de plus de 30 milliards de dollars entre biens immobiliers, unités industrielles et sommes d’argent », a-t-il indiqué.

Il a, par ailleurs, rappelé que la crise ukrainienne avait impacté la situation économique mondiale fragilisée, entraînant une augmentation vertigineuse des prix de l’énergie et des produits alimentaires, soutenant que malgré ces conditions ayant conduit à la détérioration de la situation politique, économique et sécuritaire dans le voisinage direct de l’Algérie, « nous n’avons ménagé aucun effort pour imprimer la dynamique nécessaire à la mise en œuvre de notre programme ».

Le président de la République a précisé que la mise en œuvre de son programme avait commencé par « les réformes constitutionnelle et politique pour consolider l’Etat de droit et protéger les institutions étatiques contre toute dérive, en passant par les réformes économiques en profondeur pour diversifier l’économie, jusqu’à la consécration effective du caractère social de l’Etat et l’amélioration du niveau de vie des citoyens ».

À propos CHAWKI

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

L’Algérie célèbre la Journée du Savoir sur fond de réformes dans les secteurs de l’éducation

L’Algérie célèbre, mardi, la Journée ...

La Russie déterminée à développer son partenariat stratégique avec l’Algérie

Le vice-ministre russe des Affaires ...

Décès de la journaliste Houria Ayari: Laagab présente ses condoléances

Le ministre de la Communication, ...

Le président de la République procède à un mouvement partiel au niveau des chefs de postes diplomatiques et consulaires

Le président de la République, ...

Le Général d’Armée Chanegriha en visite de travail au Commandement des Forces de Défense aérienne du territoire

Le Général d’Armée Saïd Chanegriha, ...