Accueil » ORAN » organisé récemment au siège du CRASC. 09 lauréats à la finale de ‘’She ‘s IN TECH Challenge’’

organisé récemment au siège du CRASC. 09 lauréats à la finale de ‘’She ‘s IN TECH Challenge’’

Par: S.Habib

La finale du  ‘’She’s IN TECH Challenge’’ a été organisé récemment au siège du CRASC à Oran, ce qui a permis aux 9 lauréates de bénéficier de prix mais aussi de formation et d’accompagnement spécialisé de la part de l’ANADE et l’ANVREDET en plus de l’accompagnement et prise en charge par un cabinet étranger manager par un partenaire de la diaspora. Cette finale a enregistré la tenue de plusieurs activités comme une exposition des start-ups, des entreprises, mais aussi des artisans (poteries, peintures, livres, poupées avec habits traditionnels de toute l’Algérie), en sus d’un défilé de mode organisé pendant la collation ; en tout, une trentaine d’exposants. Etant un challenge dédié aux femmes, ‘’She ‘s IN TECH Challenge’’ ne pouvait pas ne pas être soutenu par des femmes. Trois grandes dames, ont, dans ce cadre, apporté leur soutien inconditionnel et indéfectible. Il s’agit de : Malak Bellout, coach international certifiée et P-dg de l’Academie Mybestcoaching, basée en France, Samira Djehiche, fondatrice de DigiSkills, et de Khadidja Benchouka, présidente de l’association SMART Oran. ‘’She S IN TECH Challenge’’, a, rappelons-le, vu la participation de 8  institutions comme partenaires, à savoir, l’ANADE (Agence national d’appui au développement de l’entrepreneuriat), l’ANVREDET (Agence nationale de valorisation des résultats de la recherche et du développement technologique), l’Université d’Oran II Mohammed Ben Ahmed, l’INAPI (Institut national algérien de la propriété industrielle), le GAAN (Groupe algérien des acteurs du numérique) la Bourse d’Alger, la CCIO (Chambre de commerce et d’industrie) d’Oranie, la CACI (Chambre algérienne de commerce et d’industrie) en France. On prit part également, 13 clubs scientifiques et une cinquantaine de présidents-directeurs généraux (P-dg) et Directeurs généraux (DG) des entités économiques, publiques et privées, ayant assisté à l’événement. Toutes habillées en robe et toc de diplômés en soie d’un mauve éclatant embellit d’un rose généreux, et  leurs jury en écharpe bleue turquoise, les organisateurs ont voulu mettre une touche féminine dans ce challenge fait pour et par des femmes dans la technologie, futures entrepreneuses. Elles étaient 9 laureates dans 9 thématiques à savoir Aid Rym ( TransportTECH), Farhi Nassima (CultureTECH), Lahlah Zehor (FinTECH), Borsla Medina Rajaa ( DiasporaTECH), Lameche Asma ( SantéTECH), Kedir Chahineze Nawel ( EnergieTECH), Belkhir Malika  (SantéMentaleTECH),  Nedjar Imane ( She Challenges Cancer) et Rouane Imane (Meilleur projet Club scientifique). « Je suis plus que satisfaite de la première édition qui a été difficilement maintenue à cause de la pandémie et, surtout, du décès de quatre proches. Ce fut un défi pour la start-up qui a su le relever là où beaucoup ont cru à son échec. Dans ce cadre, je tiens à transmettre mes plus vifs et considérés remerciements à nos sponsors» a déclaré la Dre Djalila Rahali organisatrice de ‘’She’s IN TECH Challenge ».

À propos la concorde

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Oran. Un colloque international sur l’histoire du mouvement médical en Afrique du Nord

Un colloque international  sur le ...

Une semaine théâtrale à Oran pour célébrer la Révolution de novembre 1954

L’association culturelle El Amal d’Oran ...

Saisie de plus d’un quintal de viande blanche et d’abats avariés

Les services de police ont ...

Économie circulaire. 1ière Conférence internationale à Oran

« L’entreprise, acteur incontournable de ...

15 blessés suite au renversement d’un bus à Bousfer

Le renversement d’un bus de ...