Accueil » ORAN » Opérations de don de sang. Les Oranais répondent présents

Opérations de don de sang. Les Oranais répondent présents

Avant-hier, les Scouts Musulmans Algériens de la wilaya d’Oran (SMA), en coordination avec l’EPSP Front de Mer, l’Association caritative Alia, le bureau d’Oran du Croissant-Rouge algérien, et l’entreprise « Akoun » des fournitures médicales pour mesurer le diabète, a organisé, ce week-end, une campagne de don de sang.

L’opération a eu lieu au niveau de la mosquée pôle, Abdelhamid Ben Badis sise à haï Djamel Eddine. Cette initiative de solidarité a connu une participation record de bénévoles, qui ont afflué après la prière de Tarawih. Une tente a été dressée dans la grande cour de la mosquée, où les bénévoles des associations citées plus haut invitaient  les fidèles à se manifester fortement pour faire don de leur sang pour sauver des vies. Plus de 60 sacs ont été collectés, de différents groupes sanguins, et La campagne s’est déroulée dans des conditions d’organisation très strictes, où la tension artérielle et la glycémie des donneurs ont été mesurées. Les poches de sang collectées ont été transférées vers l’Etablissement Hospitalo-Universitaire 1e novembre 1954 (EHU). Une opération similaire a été organisée, le soir même, au niveau du centre de dons de sang de l’EHU. Ces initiatives sont intervenues en réponse aux appels lancés par les différents établissements de santé de la wilaya d’Oran, après avoir enregistré une pénurie importante de sachets de sang dans les services de transfusion sanguine. En effet, les banques de sang au niveau national ont connu une nette baisse en sachets de sang depuis le début de la pandémie de la Covid-19. Pour remédier à ce manque qui pourrait coûter la vie des personnes malades ou victimes d’accidents de la route ou autre, l’Agence nationale du sang (ANS) organise de manière régulière des campagnes de sensibilisation à la nécessité des dons de sang et mobilise avec la coordination avec d’autres institutions des opérations de collecte de cette matière indispensable pour sauver des êtres humains. C’est pourquoi, les citoyens adultes, âgés entre 18 et 65 ans jouissant d’une bonne santé sont appelés à se rendre aux centres de dons répartis sur les différents établissements hospitaliers du pays en plus des unités mobiles pour donner cette matière vitale qui pourrait sauver des vies. Notons que l’ANS avait collecté lors du Ramadhan dernier et la propagation du Coronavirus, 24.000 poches de sang alors qu’elle collectait pendant le même mois hors pandémie 40.000 poches soit le double.

À propos B.Mourad

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Une semaine théâtrale à Oran pour célébrer la Révolution de novembre 1954

L’association culturelle El Amal d’Oran ...

Saisie de plus d’un quintal de viande blanche et d’abats avariés

Les services de police ont ...

Économie circulaire. 1ière Conférence internationale à Oran

« L’entreprise, acteur incontournable de ...

15 blessés suite au renversement d’un bus à Bousfer

Le renversement d’un bus de ...

Le foncier octroyé aux investisseurs n’ayant pas concrétisé leurs projets sera récupéré. Les projets de plus de 70 investisseurs au point mort à Oran

 Suite aux dernières directives du ...