Accueil » ÉCONOMIE » Les revenus générés par les produits forestiers dépassent 606 millions de dinars

Les revenus générés par les produits forestiers dépassent 606 millions de dinars

Les revenus générés par les ventes des produits forestiers nationaux ont atteint 606,21 millions de dinars en 2022, selon les données publiées mardi par la Direction générale des forêts (DGF) à l’occasion de la célébration de la Journée internationale des forêts.

Ce montant comprend 178,71 millions DA provenant de l’exploitation du bois, 288,23 millions DA de la récolte de liège, et 105,52 millions DA des amodiations et 33,73 millions DA qui proviennent de l’exploitation de produits divers, a précisé la DGF.

La direction affirme, toutefois, que la production de bois, toutes catégories confondues, a été « faible » ces dernières décennies, ne couvrant que 15% des besoins nationaux.

Par conséquent, l’industrie de transformation du bois compte essentiellement sur les bois importés (bois tropicaux et bois européens).

S’agissant des produits forestiers non ligneux, le liège est de loin le plus valorisé, ajoute la DGF soulignant qu’il constituait une ressource « stratégique » du fait de ses multiples usages (bouchonnerie, parquet, isolation thermique).

Cependant, la production de ce produit noble se situe seulement entre 60.000 et 80.000 qx/an. Une quantité jugée « relativement faible » mais les potentialités d’augmenter la production nationale de liège à court terme sont « considérables » et pourraient même grimper à plus de 200.000 qx, estime la DGF.

Concernant les programmes de reboisements lancés par l’Algérie, la DGF a fait savoir que plus de 1 million d’hectares ont été implantés depuis 1962, dont 856.820 ha, au titre du Plan national de reboisement, avec 60% de plantation forestière, 36% de plantation fruitière et 4% de plantation pastorale.

Au-delà de son importance économique, la DGF met en exergue le rôle de la forêt dans l’amélioration du niveau de vie des populations rurales et le développement de l’écotourisme.

Dans ce cadre, le rapport affirme que le secteur des forêts génère une moyenne de 60.000 emplois permanents par an.

 

APS

À propos CHAWKI

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Fibre optique: Aoun affirme l’accélération du processus d’augmentation de la production locale

Le ministre de l’Industrie et ...

Sonatrach: accroissement des quantités de gaz naturel acheminées vers la Slovénie

Le groupe Sonatrach a signé ...

Création d’une entreprise publique de développement des cultures agricoles stratégiques

Le ministre de l’Agriculture et ...

Agriculture: les indicateurs clés du 3e recensement général

Le troisième recensement général de ...

L’organisation par l’Algérie de l’IATF en 2025 réaffirme sa place en tant que locomotive du développement en Afrique

Le ministre du Commerce et ...