Accueil » ACTUALITE » Le vaste mouvement dans le corps des walis confèrera une plus grande dynamique à la gestion locale

Le vaste mouvement dans le corps des walis confèrera une plus grande dynamique à la gestion locale

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Brahim Merad, a affirmé que le vaste mouvement opéré par le président de la République dans le corps des walis et walis délégués, « insufflera un nouvel élan et confèrera une plus grande dynamique à la gestion locale ». M.Merad qui intervenait à l’occasion de l’installation du nouveau wali d’Alger, M. Mohamed Abdennour Rabehi, a affirmé que « le mouvement opéré récemment par le Président Tebboune dénote son grand intérêt accordé à la gestion de la chose publique au niveau local et son souci de suivre, personnellement, les performances des différents acteurs et l’efficacité de la prise en charge des questions liées aux citoyens et à leurs aspirations ». Après avoir rappelé que « ces changements ont touché 26 wilayas et 3 circonscriptions administratives sont à même d’insuffler un nouvel élan et de conférer une plus grande dynamique à la gestion locale », M. Merad a rappelé aux nouveaux walis et walis délégués l’ampleur de la responsabilité qui leur incombe, d’autant qu’ils sont « les représentants de l’Etat au niveau local et les premiers concernés aux côtés des élus locaux par la gestion des structures publiques et la préservation de la sécurité des personnes et de leurs biens, outre l’amélioration du cadre de vie et la prise en charge des aspirations des citoyens, tout en veillant avec dévouement et abnégation à cristalliser les réformes initiées par le président de la République, et issues de ses 54 engagements ». Insistant sur l’impératif de prendre en charge les préoccupations du citoyen « constituant aujourd’hui l’une des principales normes d’évaluation de l’action des pouvoirs publics », M. Merad a mis en avant l’importance « d’intensifier l’action de proximité sur le terrain par tous les responsables locaux en vue de s’enquérir de l’état du développement local et des préoccupations des citoyens ». Il a également affirmé la nécessité d' »accroître » le rythme de travail et de mobiliser tous les moyens humains et matériels au  niveau de la wilaya d’Alger qui s’apprête à abriter le Sommet arabe en début novembre prochain . Le ministre a appelé le wali d’Alger et les walis délégués à' »accroître le rythme de travail et à mobiliser toutes les ressources humaines et matérielles pour que ce rendez-vous historique soit une occasion pour tous les Algériens en vue de mettre en relief les valeurs d’hospitalité et de bon accueil et être à la hauteur pour abriter les grandes conférences internationales, régionales, politiques, culturelles et sportives ». Rappelant « l’organisation exceptionnelle » des JM et les festivités historiques du 60e anniversaire de l’Indépendance de l’Algérie marquées par un défilé militaire grandiose, en présence des chefs de plusieurs Etats frères et amis, le ministre de l’Intérieur a indiqué que ces évènements « à écho international qui se poursuivent jusqu’à janvier avec l’organisation par l’Algérie du Championnat d’Afrique des Nations de football (CHAN) pour les joueurs locaux sont à même de renforcer la bonne place d’Alger en tant que pôle de rayonnement régional et d’adopter l’action participative avec les différentes organisations de la société civile et les instances nationales actives ». Le ministre a appelé à « poursuivre la levée des obstacles bureaucratiques notamment celles liées aux projets d’investissement tout en veillant à l’application des mesures prises pour l’amélioration du climat d’investissement au niveau local ». S’agissant du Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) prévu du 25 septembre au 9 octobre, M. Merad a souligné « l’impératif d’oeuvrer au succès de cette opération de grande importance stratégique afin d’avoir une base statistique solide dans l’objectif d’élaborer les différentes politiques publiques susceptibles de répondre aux préoccupations des citoyens aux long et moyen terme ». Evoquant le problème des embouteillages dans la capitale, le même responsable a insisté sur l’importance de booster les mécanisme de travail commun avec les différents secteurs concernés en vue de parvenir à des solutions pratiques urgentes dans le cadre d’un plan d’action et d’un calendrier bien défini qui permettra de désengorger les routes au niveau de la capitale et ses alentours tout en diversifiant et modernisant les moyens de transports en tirant profit des expériences internationales pionnières ». APS

À propos la concorde

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Les vols internationaux transférés à la nouvelle aérogare

La compagnie aérienne nationale « Air ...

Sonelgaz Le problème de recouvrement des créances entrave la réalisation des investissements programmés

Le PDG du Groupe Sonelgaz, ...

Belaribi. Près de 30.000 logements AADL distribués en novembre

Le ministre de l’Habitat, de ...

Le Président Tebboune reçoit l’ambassadeur du Ghana

Le président de la République, ...

Les relations historiques profondes algéro-indonésiennes évoquées à Alger

Le président de la Cour ...