Accueil » SANTE » Journée arabe de la santé. Elaboration d’un agenda pour investir dans l’enfant durant la période 2015-2030

Journée arabe de la santé. Elaboration d’un agenda pour investir dans l’enfant durant la période 2015-2030

La Ligue arabe a élaboré un agenda pour investir dans l’enfant arabe, durant la période allant entre 2015 et 2030, en vue de consolider l’action des gouvernements et orienter les décideurs, en accord avec les plans de développement durable, a affirmé à Alger, le directeur « Machrek / Ligue arabe » au ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Abdelkader Boufenouche. Intervenant à l’occasion de la célébration de la Journée arabe de la santé, le même responsable a indiqué que « la Ligue arabe a élaboré un agenda pour l’investissement dans l’enfant arabe, durant la période allant de 2015 à 2030, en vue de consolider l’action des Gouvernements et orienter les décideurs, en accord avec les plans de développement durable », relevant à l’occasion, les efforts déployés par l’organisation en vue de l’élaboration d’une étude sur les droits de l’enfant, 30 années après la ratification de la convention internationale. Le même responsable a rappelé, dans le contexte, la session du Conseil économique et social de la Ligue des Etats arabes, tenue la semaine passée, et qui a adopté plusieurs décisions qui seront soulevées au prochain sommet arabe. La proposition de la création de l’organisation arabe de la santé aura, selon le même intervenant, un grand rôle pour la région, étant donné qu’elle sera  » la locomotive » de tous les programmes de santé de l’action arabe commune ». De son côté, le directeur des structures de santé au ministère de la Santé, Pr. Lyes Rahal, a rappelé les réalisations accomplies par l’Algérie en matière d’amélioration de la prise en charge de la santé de la mère et de l’enfant, ainsi que ses efforts inlassables, en vue de réduire le taux de décès chez les deux catégories. Pr. Rahal s’est également félicité de la coordination entre les deux secteurs public et privé, à travers la conclusion d’une convention entre le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale et le ministère de la Santé, en vue de prendre en charge les naissances au niveau des cliniques, à l’effet d’alléger la pression sur les établissements publics, notamment durant la période d’été. Pour rappel, la célébration de la Journée arabe de la santé qui coïncide avec le 4 septembre, intervient en concrétisation de la décision du Conseil des ministres arabes de la Santé de la Ligue des Etats arabes, issue de sa 49e session ordinaire, tenue au Caire le 01 mars 2018. APS

À propos la concorde

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Octobre rose. Organisation de la 9e édition du marathon de sensibilisation au cancer du sein

Près de 500 femmes et ...

Un virus étrange qui touche les enfants à Oran. Les explications de la direction de la santé de la wilaya

Suite à des rumeurs et ...

Benbouzid insiste sur l’amélioration des conditions d’accueil des patients et de travail des staffs

Le ministre de la Santé, ...

Le ministre de la Santé ordonne d’accélérer la réalisation des projets accusant un retard

Le ministre de la Santé, ...

Coronavirus en Algérie. 77 nouveaux cas et aucun décès

 Soixante-dix-sept (77) nouveaux cas confirmés ...