Accueil » Uncategorized » Hausse des exportations à plus de 25,9 milliards USD, dont 3,5 milliards USD hors hydrocarbures

Hausse des exportations à plus de 25,9 milliards USD, dont 3,5 milliards USD hors hydrocarbures

Les exportations de l’Algérie ont atteint 25,922 milliards de dollars, au 1er semestre 2022, en hausse de 48,3% par rapport à la même période de 2021, selon les Douanes algériennes qui font état de 3,507 milliards de dollars d’exportations hors hydrocarbures, soit environ la moitié de l’objectif de 2022. Les statistiques douanières, communiquées lundi, font apparaitre, pour le premier semestre 2022, des importations de 20,223 milliards de dollars, en augmentation de 7,41% par rapport au premier semestre 2021 (18,829 milliards de dollars). Les exportations se sont établies durant la même période à 25,922 milliards de dollars, en augmentation de 48,3% par rapport au premier semestre 2021 (17,480 milliards de dollars). Ainsi, la balance commerciale est donc excédentaire pour le premier semestre 2022 de +5,689 milliards de dollars, alors qu’elle était déficitaire pour le premier semestre 2021, de -1,348 milliard de dollars. Le taux de couverture des importations par les exportations s’est établi pour ce semestre à 128,2%, alors qu’il était de 92,8% pour le 1er semestre 2021. Quant aux exportations hors hydrocarbures (hors énergie et lubrifiants) elles ont atteint, durant ce semestre, 3,507 milliards de dollars, contre 2,047 milliards de dollars au 1er semestre 2021, « soit environ la moitié de l’objectif de l’année 2022 qui est de 7 milliards de dollars », précise la même source. S’agissant des principaux partenaires commerciaux de l’Algérie, les Douanes algériennes, relèvent que les principaux fournisseurs sont la Chine (16,5%), la France (7,17%), le Brésil (6,51%), l’Argentine (6,44 %), et l’Italie (5,83%), tandis que les principaux clients sont : l’Italie (21,83%), l’Espagne (12,13%), la France (9,94%), les Pays-Bas (7,38%) et les Etats-Unis (5,75%). Pour ce qui est des réserves de change, elles représentent « environ plus de 12 mois d’importations de biens et services », selon le communiqué des Douanes algériennes.  aps

À propos la concorde

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Hello world!

Welcome to WordPress. This is ...