Accueil » ORAN » Court-circuit électrique, et incendie sur les boîtes de dérivation. à la cité de la paix à Bir el Djir

Court-circuit électrique, et incendie sur les boîtes de dérivation. à la cité de la paix à Bir el Djir

Par: Aek.B

Une panique s’est emparée des locataires de deux blocs d’habitation de la cité de la paix  suite à un court-circuit électrique qui s’est produit sur un poteau de l’éclairage public suivi d’un incendie, sur les boîtes de dérivation électrique installées à l’entrée de deux blocs d’habitation, ce qui n’a pas manqué de provoquer  une grande panique chez les locataires que la peur a contraints de quitter leurs appartements pour se regrouper dans la cour  de cet ensemble immobilier. En effet, dans la nuit de vendredi, un court circuit s’est produit sur un poteau de l’éclairage public contraignant les familles  de quitter leurs appartements pour se réfugier dans la cour avant que certains locataires n’interviennent pour éteindre les flammes à l’aide des extincteurs.En colère, les habitants de cette cité ont dénoncé les travaux de bricolage effectués par  branchement aérien du poteau sur lequel s’est produit le court-circuit électrique.« Le poteau de l’éclairage public que vous voyez ici est alimenté par un câble électrique aérien branché sur un poteau implanté  à l’autre côté de la rue, alors qu’en principe il doit être alimenté par un câble souterrain. Ce bricolage représente  un réel danger pour nous et plus particulièrement  pour nos enfants, du fait que le  risque d’électrocution n’est pas à écarter», ont déclaré des habitants de cette cité, avant d’ajouter que suite à ce sinistre, un agent de la sonelgaz est intervenu pour débrancher le câble aérien  afin d’éviter un autre court circuit. « après le court circuit, un agent de la sonelgaz est intervenu pour débrancher le câble électrique aérien qu’il a enroulé autour du poteau métallique de l’éclairage public, mais cela n’écarte pas le danger d’une électrocution du fait que le câble  est sous tension, nous l’avons enveloppé avec des sachets en plastique  pour éviter un drame, mais ce n’est pas suffisant » se plaignent nos interlocuteurs qui dénoncent l’absence totale de l’entretien du réseau de l’éclairage public de leur cité, qui relève des compétences des services concernés de la commune de Bir el Djir.

À propos la concorde

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Oran. Un colloque international sur l’histoire du mouvement médical en Afrique du Nord

Un colloque international  sur le ...

Une semaine théâtrale à Oran pour célébrer la Révolution de novembre 1954

L’association culturelle El Amal d’Oran ...

Saisie de plus d’un quintal de viande blanche et d’abats avariés

Les services de police ont ...

Économie circulaire. 1ière Conférence internationale à Oran

« L’entreprise, acteur incontournable de ...

15 blessés suite au renversement d’un bus à Bousfer

Le renversement d’un bus de ...