Accueil » ORAN » CNAS d’Oran. L’histoire de sécurité sociale en Algérie en débat

CNAS d’Oran. L’histoire de sécurité sociale en Algérie en débat

L’histoire de sécurité sociale en Algérie, est le thème d’une journée d’étude organisée, ce lundi, par la Caisse Nationale d’Assurance Sociale des Travailleurs Salariés, Agence d’Oran, et ce, dans le cadre de la préservation de la Mémoire. Les intervenants lors de cette journée d’étude ont évoqué les différentes étapes de l’histoire de la sécurité sociale en Algérie depuis avant et après l’indépendance et jusqu’à ce jour. Dans son allocution, le directeur de la Cnas agence d’Oran, M. Abdelkader Mekki a rappelé que la sécurité sociale en Algérie est une partie intégrante de l’environnement immédiat du travailleur et de sa famille. Il a évoqué l’histoire de la sécurité sociale en Algérie pendant la période coloniale en expliquant qu’elle s’était caractérisée par les inégalités flagrantes envers le peuple algérien. Les travailleurs algériens n’ont jamais bénéficié des mêmes avantages que les français, a ajouté le même intervenant en rappelant les actions des travailleurs algériens menées particulièrement entre 1947 et 1949 et qui ont débouché sur la promulgation en juin 1949 d’une ordonnance qui dotera l’Algérie d’un régime de sécurité sociale et de retraite pour le régime général. Mais l’application de ce système tarde à prendre forme, et ce, grâce à la lutte acharnée des travailleurs algériens. Cela n’a été possible qu’ en 1950 pour les  assurances sociales et en 1957 pour l’assurance vieillesse. Dans son intervention, Dr  kheneifi Khatir, cadre à la Cnas, est revenu sur la période suivant la révolution. Il a indiqué que tous  les organismes de sécurité sociale avaient fait l’objet d’attentats criminels commis par les Français juste avant leur départ. Par conséquent, près de  80% des archives et des dossiers des assurés sociaux ont été totalement ou partiellement détruits. Les travailleurs algériens avec le soutien des autorités nationales de l’époque se sont donc mobilisés pour tout remettre en place, a conclu le même intervenant. Dr Mohamed Belhadj, professeur à  l’université d’Oran1, a parlé du système algérien de sécurité sociale durant la période allant de l’indépendance en 1962 jusqu’à 1983. Selon lui, cette période était marquée par la multiplicité de régimes. Il y avait 11 régimes de sécurité sociale. Dr Belhadj a souligné les efforts déployés par les pouvoirs publics et des hommes intègres pour la mise en place du système de sécurité détruit en grande partie par les français. Lors de la rencontre d’hier,  8 membres de la famille révolutionnaire et anciens  travailleurs de la CNAS ont été honorés. Rappelons dans ce même cadre d’idées que la Cnas Agence d’Oran organise et participe aux différentes manifestations commémorant le soixantième anniversaire de la Fête de l’Indépendance le double anniversaire de la fête nationale du Moudjahid qui marque le double anniversaire de l’offensive du Nord-Constantinois, le 20 août 1955, et de la tenue du Congrès de la Soummam, le 20 août 1956, peut-on lire dans ledit communiqué. Dans ce même volet, des préparatifs sont également en cours pour l’organisation d’autres journées d’études, des forums, des expositions et des séminaires tout au long de l’année et jusqu’au 31 juillet de l’année prochaine 2023, a-t-on appris de la cellule de la communication.

À propos B.Mourad

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Immigration clandestine. Une bande de passeurs démantelée à Mers El Hadjadj

Les services de la gendarmerie ...

Drame familiale. Une adolescente de 16 ans tue son père

Une adolescente  de 16 ans ...

Hai Es-seddikia. Saisie de 3 quintaux de viande blanche avariée

Trois quintaux de viandes blanche ...

Chambre de Commerce. Les Douanes organisent une journée d’information

La direction régionale des Douanes ...

Epic propreté Oran. Plus de 510 tonnes d’ordures ménagères collectés en 24h

Plus de 510 tonnes d’ordures ...