Accueil » ORAN » Chef daïra d’Es-sénia. « Les recours des occupants des bidonvilles du Cumo et Sebika seront étudiés»

Chef daïra d’Es-sénia. « Les recours des occupants des bidonvilles du Cumo et Sebika seront étudiés»

Les demandes de recours des recalés des opérations de relogement des occupants des bidonvilles du Cumo et Sebika seront étudiées en toute transparence, a indiqué, avant-hier, le chef de la daïra d’Es-sénia, lors d’un point de presse.

Intervenant lors d’un point de presse concernant les contestations de certains exclus des opérations de relogement, le chef de la daïra d’Es-sénia, M. Mohamed Meziane a assuré que toutes les demandes de recours seront prises en charge et étudiées en toutes transparente. Le même responsable a indiqué que l’attribution des logements de type LPL, (logement public locatif) appelé communément logement social au profit des occupants des bidonvilles du Cumo et Sebika, a été effectuée sur la base du recensement qui a eu lieu en 2018. Il a expliqué qu’il était plus qu’indispensable d’éradiquer ces deux points noirs qui causaient beaucoup de désagréments pour la ville d’Es-sénia aussi bien que sur le plan environnemental qu’ économique et social. Il a expliqué, en prenant exemple le bidonville Sebika, que ces constructions érigées illicitement depuis 2003 et 2004 ont engendré des préjudices financiers importants à la société nationale du transport ferroviaire (SNTF) et ses clients notamment ceux qui empruntent la navette reliant Oran à Ain Témouchent qui se trouvaient souvent bloqués à cause des manifestations. Il faut noter également dans ce même volet  que les entreprises Sonelgaz et la SEOR sont aussi affectées par ces bidonvilles, et ce, à cause des branchements illicites aux réseaux d’électricité et d’AEP. Rappelons qu’en date du 19 août courant, plus de 1500 familles des bidonvilles du Cumo et Sebika ont été relogées, et ce, en marge des festivités de la commémoration de la journée du Moudjahid qui marque le double anniversaire de l’offensive du Nord-Constantinois, le 20 août 1955, et de la tenue du Congrès de la Soummam, le 20 août 1956. Quelque 1514 familles dont  903 qui occupaient le bidonville du Cumo et 611 du lieu appelé communément Sebika dans la commune d’Es-sénia. Au total, pas moins de 2673 familles ont été relogées dans la wilaya d’Oran en cette occasion, dans des logements décents au niveau de la cité 3000 logements du pôle urbain d’Oued Tlelat à Bethioua. « Ces deux dernières opérations de relogement ont permis non seulement à près de 2700 familles de bénéficier d’habitations convenables mais aussi l’éradication de deux plus importants bidonvilles de la commune d’Es-sénia et la récupération d’assiettes foncières », avait indiqué la wali d’Oran, M. Saïd Sayoud. L’ensemble de ces familles ont bénéficié de logements type public locatif (LPL) où toutes les conditions nécessaires à une vie décente sont réunies et qui ont été équipés selon les normes de qualité », avait expliqué le chef de l’exécutif  de la wilaya d’Oran en ajoutant que depuis le début de l’année plus de 12 000 logements ont été attribués à leurs bénéficiaires. Aussitôt, les opérations de démolition des constructions illicites des deux bidonvilles ont été entamées par les autorités locales de la commune d’Es-sénia en coordination avec l’EPIC CET Oran qui a fourni le matériel et les engins nécessaires. Notons par ailleurs que 448 bénéficiaires de logements du même type ont reçu les clés de leurs nouveaux appartements dans la commune d’El Onçor, ce samedi 27 août courant. Pas moins de 164 autres ont récupéré leurs clés, ce jeudi, à Boutlélis, selon une source bien informée au niveau de la wilaya.

À propos B.Mourad

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Une semaine théâtrale à Oran pour célébrer la Révolution de novembre 1954

L’association culturelle El Amal d’Oran ...

Saisie de plus d’un quintal de viande blanche et d’abats avariés

Les services de police ont ...

Économie circulaire. 1ière Conférence internationale à Oran

« L’entreprise, acteur incontournable de ...

15 blessés suite au renversement d’un bus à Bousfer

Le renversement d’un bus de ...

Le foncier octroyé aux investisseurs n’ayant pas concrétisé leurs projets sera récupéré. Les projets de plus de 70 investisseurs au point mort à Oran

 Suite aux dernières directives du ...